mardi, mars 10, 2020

Le Syndicat du N.-B. demande à la province de suspendre les notes de médecin

Le Syndicat du Nouveau-Brunswick demande au gouvernement provincial de suspendre la nécessité d’une note du médecin pendant la saison de la grippe en raison des préoccupations concernant COVID-19.
En vertu des lois provinciales du travail, un employeur peut exiger une note du médecin d’un employé s’il est absent du travail pour quatre jours consécutifs ou plus.
« Nous savons que nous devons prendre toutes les précautions nécessaires afin de limiter la propagation du COVID-19, » a dit la présidente du Syndicat du N.-B., Susie Proulx-Daigle. « Ce que nous voulons éviter est que les personnes vont travailler lorsqu’elles sont malades et potentiellement propager un virus à leurs collègues ou au cabinet du médecin et les salles d’urgence parce qu’elles ont besoin d’une note de leur médecin. »
Dans des situations comme celle à laquelle le monde est confronté avec COVID-19, les professionnels de la santé n’ont pas besoin de perdre leur temps à rédiger des notes de maladie. Leur expertise est nécessaire pour essayer de limiter l’impact que COVID-19 peut avoir sur la province.
« Nous devons prendre toutes les mesures préventives possibles pour faire face à cette situation, » dit Mme Proulx-Daigle. « Nous encourageons tous ceux et celles qui reviennent de voyages internationaux au cours des 14 derniers jours à surveiller leur santé. Si vous commencez à éprouver des symptômes de grippe, contactez Télé-Soins au 8-1-1 afin d’accéder aux consultations de soins primaires. »