vendredi, mars 13, 2020

Le Syndicat du Nouveau-Brunswick prend des mesures préventives à l’égard de la COVID-19

Le monde fait face à une situation sans précédent en raison de la COVID-19, qui a été déclarée une pandémie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Cela signifie que nous devons modifier notre priorité; au lieu de tenter d’empêcher la propagation du virus, il faut prendre toutes les mesures appropriées pour en ralentir la propagation afin de ne pas surcharger notre système de soins de santé.
Tout au long de l’évolution de la COVID-19, des éclosions régionalisées jusqu’à la pandémie mondiale actuelle, la priorité du Syndicat du Nouveau-Brunswick (Syndicat du N.-B.) a été de prendre chaque fois les mesures appropriées pour protéger la santé physique et financière de notre personnel et de nos membres, et ce, en occasionnant le moins de perturbations possible à l’endroit de nos activités syndicales.
Nos priorités étant maintenant clairement définies, le Conseil d’administration du Syndicat du Nouveau-Brunswick a unanimement adopté la motion suivante :
• Tous les rassemblements non essentiels des membres du Syndicat du N.-B. seront reportés;
• Si possible, les rassemblements essentiels seront menés à distance; et,
• Le Conseil d’administration du Syndicat du Nouveau-Brunswick suivra de près la situation et fera les réévaluations nécessaires au fur et à mesure de l’arrivée de nouvelles informations à propos de la pandémie.
De plus, les bureaux du Syndicat du N.-B. seront fermés au public à partir de la fin de la journée de travail le 13 mars 2020. Nous encouragerons tout notre personnel à travailler de leur domicile en autant que leur horaire de travail et leurs responsabilités le permettent. D’autres mesures, incluant la fermeture potentielle des bureaux, seront déterminées en fonction de l’évolution de la situation.
Aucun membre de notre personnel n’a reçu de diagnostic de COVID-19; il s’agit d’une mesure préventive de notre part pour essayer de ralentir la propagation du virus.
En plus des mesures touchant les bureaux, toutes les réunions, tous les événements, toutes les audiences d’arbitrage et autres activités du Syndicat du N.-B. seront remis ou ajournés.
Pour les réunions, diverses mesures de rechange, comme des appels conférence, des vidéo-conférences et des séances téléphoniques publiques, sont en place afin que les activités du Syndicat du N.-B. puissent se poursuivre et pour maintenir notre solidarité.
Les membres du personnel du Syndicat du N.-B. sont dévoués, expérimentés et professionnels. Ils sont déterminés à continuer d’offrir du soutien à nos membres et ils seront disponibles par courriel et par téléphone. Toutes les boîtes de messagerie seront vérifiées régulièrement. Notre objectif est de limiter toutes les expositions et tous les déplacements non essentiels afin de réduire la propagation de ce virus.
Cette décision n’a pas été prise à la légère par le Conseil, mais nous étions convaincus que c’était la bonne décision à prendre pour le Syndicat du N.-B. Chacun a son rôle à jouer afin de limiter la propagation de la COVID-19. Même si cette décision causera des désagréments à certains de nos membres, le Conseil d’administration du Syndicat du N.-B. croit unanimement qu’il s’agit de la meilleure façon de procéder en ce moment.
Nous encourageons tout le monde à considérer les conseils suivants afin d’aider à ralentir la propagation de la COVID-19 :
• Écoutez les experts. Il y a beaucoup de rumeurs et d’informations trompeuses en ligne. N’oubliez pas que les meilleures informations proviennent des experts, incluant les médecins, Santé Canada, l’Organisation mondiale de la santé et le Bureau du médecin-hygiéniste en chef du ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick.
• Continuez de prendre toutes les précautions nécessaires même si vous faites partie d’un groupe à faible risque. Ces précautions, accessibles par l’entremise des sources énumérées ci-dessus, ne visent pas seulement à éviter d’être infecté ou de propager la COVID-19, mais à éviter de surcharger notre système de soins de santé durant cette situation.
Le Syndicat du Nouveau-Brunswick appuie ses membres qui travaillent en première ligne des soins de santé ainsi que ceux et celles qui travaillent sans relâche pour aider le public. Nous apprécions tout ce que vous faites pour aider vos concitoyens Néo-Brunswickois, en particulier durant cette période d’incertitude.
Le Syndicat du N.-B. agit à la fois en tant qu’organisation syndicale pour ses 9 200 membres et en tant qu’employeur pour ses 18 membres du personnel. La santé et la sécurité de nos membres et de notre personnel demeurent notre préoccupation primordiale.

Salutations cordiales,
Susie Proulx-Daigle
Présidente du Syndicat du Nouveau-Brunswick