vendredi, avril 3, 2020

Merci à tous les travailleurs

Le mois qui vient de passer a complètement changé notre façon de voir le monde.
La pandémie de la COVID-19 a modifié nos vies d’une manière que nous ne pouvions même pas imaginer il y a tout juste quelques mois. Alors que plusieurs d’entre nous demeurons à la maison, suivant en cela les conseils et les directives de notre gouvernement et de nos autorités médicales, ce n’est pas le cas pour tout le monde.
Plusieurs doivent continuer à travailler, pour de nombreuses raisons, dont des milliers de membres du Syndicat du Nouveau-Brunswick (Syndicat du N.-B.). Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier ceux et celles qui ont continué à travailler malgré cette crise afin de fournir des services essentiels pour nos collectivités, notre province et notre pays.
Aux travailleurs de la santé, je voudrais dire que le fait de qualifier votre travail d’essentiel est très loin d’une juste reconnaissance de votre importance. Car votre travail constitue la partie la plus cruciale de notre société. À tous les inhalothérapeutes et aides en anesthésie, infirmières et infirmiers, médecins et employés des foyers de soins, et à tous les autres travailleurs de la santé, trop nombreux pour être énumérés ici, sachez que vous êtes les héros du domaine de la santé.
Au Syndicat du N.-B., nous travaillons sans relâche, tous les jours, pour faire en sorte que vous disposiez de tout l’équipement de protection individuelle dont vous avez besoin et pour que votre environnement de travail soit le plus sécuritaire possible. Les mots ne suffisent pas pour exprimer toute la gratitude ressentie à votre égard par le personnel, par les membres du Syndicat du N.-B. et par moi-même.
Je voudrais aussi remercier les autres membres du Syndicat du N.-B. travaillant hors du domaine de la santé qui continuent d’accomplir leur travail ou qui ont été réaffectés dans d’autres services pour aider leurs concitoyens durant cette crise.
Plusieurs employés de Service Nouveau-Brunswick continuent de faire leur travail, soit par téléphone ou, dans certains cas, dans les centres sur rendez-vous. Par exemple, nos évaluateurs de l’impôt foncier sont également de retour au travail.
Des agents de la conservation, des gardes forestiers, des agents d’application des lois sur les véhicules hors route et des agents d’application des lois sur les véhicules utilitaires ont été déployés pour faire respecter les restrictions de déplacements à nos frontières provinciales. D’autres membres du Syndicat du N.-B. travaillant dans les bibliothèques provinciales et au ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail porteront main forte au centre d’appels de la Croix-Rouge afin d’aider les gens qui ont perdu leur emploi à recevoir un soutien financier qui permettra, à ces derniers et à leurs familles, de traverser ces temps difficiles.
Je voudrais remercier tous ces membres pour leur professionnalisme et leur altruisme. Nous vous avons demandé votre aide et vous avez répondu à notre appel.
À tous les travailleurs de la vente au détail œuvrant dans les épiceries, les pharmacies, les stations-service, les dépanneurs et tous les autres endroits que je pourrais oublier de mentionner ici, merci de continuer à travailler et à vous exposer à des risques pour le bien du reste de votre collectivité. Sachez que votre travail est très apprécié par le Syndicat du N.-B. et par la société en général. Cela sert aussi à mettre en lumière la nécessité d’obtenir de meilleurs salaires, avantages sociaux et protections pour
vous et vos familles, des éléments sur lesquels nous avons mis de grands efforts dans le passé et sur lesquels nous continueront de le faire pour tous les travailleurs du Nouveau-Brunswick.
Les pharmaciens ont également été inestimables dans la présente situation et ils méritent toutes nos félicitations pour leur professionnalisme et leur dévouement.
Les hommes et les femmes qui travaillent dans le secteur de la fabrication et de la production, incluant nos membres des Brasseries Moosehead, méritent nos remerciements pour continuer de produire les articles dont nous avons besoin.
À la Dre Jennifer Russell, la médecin-hygiéniste en chef de notre province, merci à vous et à votre équipe de nous guider dans cette crise. Votre présence quotidienne, votre attitude calme et votre expertise sont de la plus haute importance pour nous.
Nous devons aussi une immense gratitude aux journalistes qui continuent d’assurer la couverture de la situation actuelle. La liberté de presse est indispensable à toute démocratie, mais son importance est amplifiée durant des périodes sans précédent comme celle que nous vivons présentement.
Un grand merci à nos représentants élus, à l’échelle municipale, provinciale et nationale, à qui nous demandons de nous guider, de nous rassurer et de nous aider. Nous avons observé de formidables exemples à cet effet, ici au Nouveau-Brunswick, de même qu’au palier fédéral. Le service public n’est jamais facile et il s’agit souvent d’un travail ingrat; c’est pourquoi je profite de cette occasion pour vous féliciter pour votre excellent travail.
Finalement, je voudrais encourager tout le monde à suivre les conseils des professionnels de la santé et des autorités gouvernementales. Les mesures en place ont pour seul but de préserver notre sécurité et de nous aider à passer au travers de cette pandémie.
De même, je voudrais vous encourager à faire preuve de gentillesse les uns envers les autres et lors de vos interactions avec des travailleurs dans le cadre de leurs fonctions. N’oubliez pas que ces gens s’éloignent de leurs familles pour nous fournir les services dont nous avons besoin. Soyez donc respectueux, aimables et courtois avec eux.
Au Syndicat du N.-B., nous croyons en la solidarité, qui est l’une des valeurs fondamentales de notre syndicat. Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin de solidarité en tant que membres de nos collectivités respectives, en tant que Néo-Brunswickois et en tant que Canadiens.
Tous ensemble, nous passerons au travers de cette crise.
Salutations cordiales,
Susie Proulx-Daigle, présidente du Syndicat du N.-B.