vendredi, avril 9, 2021

Le coût de la pauvreté dans chaque province atlantique est détaillé dans un nouveau rapport

Le Centre canadien de politiques alternatives – Nouvelle-Écosse (CCPA-NÉ), avec des partenaires dans chaque province atlantique, a publié le rapport, Le coût de la pauvreté dans les provinces de l’Atlantique. Le rapport fournit le coût total de la pauvreté dans les provinces atlantiques qui varie de 2 milliards de dollars par année en Nouvelle-Écosse à 273 millions de dollars à l’Île-du-Prince-Édouard. Le coût est près de 959 millions de dollars à Terre-Neuve et Labrador et 1,4 milliard de dollars au Nouveau-Brunswick.
« Le but de ce rapport est d’illustrer le fardeau économique partagé de la pauvreté, et le coût élevé d’inaction pour éradiquer la pauvreté par les gouvernements du Canada atlantique. Le rapport fournit encore plus de preuves que la pauvreté est une crise de la société qui doit être résolu collectivement, » dit Mme Christine Saulnier, directrice du CCPA-NÉ et co-auteur du rapport.
Comme le dit Alec Stratford, président de Nova Scotia Action Coalition for Community Well-Being, « Il est fiscalement imprudent et immoral pour le gouvernement actuel de la Nouvelle-Écosse de laisser la pauvreté s’étendre. L’impact de la pauvreté sur notre santé, bien-être et qualité de vie est accablant et largement documenté. Nous devons adopter des systèmes qui partagent plus efficacement les richesses et qui offrent des programmes et des services permettant aux gens de guérir des traumatismes intergénérationnels et de la pauvreté. »
Chelsea Driscoll du Human Development Council souligne, « Avec un enfant sur cinq du Nouveau-Brunswick qui vit dans la pauvreté et avec les coûts intergénérationnels représentant 224 millions de dollars au Nouveau-Brunswick, il y a une réelle urgence à éradiquer la pauvreté des enfants. Ces coûts peuvent être réaffectés à plusieurs initiatives de réduction de la pauvreté telle que l’apprentissage précoce et les soins aux enfants, le logement abordable et la sécurité alimentaire, qui pourraient sortir un nombre d’enfants du Nouveau-Brunswick de la pauvreté. »
« Ce rapport clairement explique l’immense problème de la pauvreté qui existe dans cette région y compris dans la province de l’Île-du-Prince-Édouard (IPÉ) avec le taux de chômage élevé et un nombre important de travailleurs à temps partiel et de travailleurs découragés. Nous souffrons d’une stagnation chronique et de soutiens aux revenus inférieurs au seuil de pauvreté. Le retard pris pour aborder ces problèmes et mettre en place un solide réseau de sécurité est une violation des droits fondamentaux de la personne et est d’autant plus urgent advenant les taux élevés de pauvreté des enfants sur l’IPÉ. Il n’y a aucune raison d’être à ce stage, » dit Mme Mary du MacKillop Centre for Social Justice et la PEI Coalition for a Poverty Eradication.
Mme Lucy Matson, un membre de la Poverty Elimination Action Team, de la Social Justice Cooperative of Newfoundland and Labrador, avait ceci a ajouté : « Personne ne se plaint lorsque les nids de poule sont réparés ou qu’un pont est renforcé. Mais nous sommes très négligents à l'égard des infrastructures vivantes qui nous propulseront vers l'avant ou qui, sans investissements adéquats, nous affecterons durement. Chaque année, la pauvreté coûte à la province de Terre-Neuve et du Labrador presque un million de dollars. Ce rapport nous fournit l’information dont nous avons besoin afin d’avancer ensemble pour nous attaquer à la crise de santé publique que constitue la pauvreté. »
« Ce rapport démontre l’urgence de s’attaquer à la pauvreté dans la région atlantique. Les gouvernements doivent prendre des mesures immédiates pour améliorer la situation des citoyens et des résidents en leur offrant des salaires décents, des taux d'aide sociale raisonnables et d'autres mesures de lutte contre la pauvreté. En investissant dans les personnes qui en ont le plus besoin, nous augmentons notre prospérité collective, » dit Abram Lutes, le coordinateur provincial du Front commun pour la justice sociale du Nouveau-Brunswick.