vendredi, décembre 10, 2021

Des jours de congé de maladie payés sont une nécessité alors que la pandémie continue

Le gouvernement provincial peut avoir un impact considérable sur la vie des Néo-Brunswickois en adoptant un congé de maladie payé pour tous les travailleurs.
La pandémie COVID-19 n’est pas sur sa fin et au milieu de cas qui se multiplient, beaucoup d’entre eux sont des enfants d’âge scolaire, des congés de maladie payés sont une nécessité.
Alors que plusieurs travailleurs syndiqués ont des congés de maladie payés, ce n’est pas le cas pour plusieurs travailleurs non syndiqués. Advenant les règlements actuels concernant la COVID-19, si une personne obtient un test positif ou leur enfant, elle doit commencer l’isolement pour ne pas infecter les autres.
Sans de congés payés, ceci pourrait être catastrophique pour plusieurs familles du Nouveau-Brunswick qui vivent d’une paie à l’autre. Ceci aidera aussi à gérer la pandémie.
Disant qu'une personne a des symptômes, et ne se fait pas dépister craignant d’être absent du travail et de ne pas pouvoir payer ses factures. N’ayant aucun congé de maladie payé place cette personne dans une situation épouvantable. Que dire d’un parent qui ne peut pas se permettre de prendre de congé si leur enfant teste positif.
Les entreprises devraient aussi appuyer cette démarche, car elle est bénéfique pour leurs opérations. Préféreriez-vous avoir une personne en arrêt de maladie ou plusieurs, ce qui rendrait presque impossible le fonctionnement de votre entreprise.
Notre gouvernement a résisté à mettre en place des mesures pour aider les travailleurs pendant cette pandémie, malgré des excédents importants. Il est temps qu'il s’engage pour aider les Néo-Brunswickois. Les jours de congé de maladie payés sont logiques tant du point de vue économique que du point de vue des soins de santé.
Il faut maintenant que notre gouvernement fasse preuve de bon sens et en fasse une réalité.